Comment démarrer rapidement une moto quand le moteur est noyé ?

Il n’y a rien de plus frustrant qu’une moto qui refuse de démarrer au mauvais moment. Voici quelques conseils quand le moteur est noyé.

Démarrage rapide d’une moto quand le moteur est noyé : les bons gestes

Il importe de signaler que le moteur est noyé quand le carburateur contient trop d’essence, ce qui empêche la bougie d’avoir suffisamment d’espace vide pour s’allumer. Pour démarrer rapidement une moto, la première chose à faire est donc de lâcher l’accélérateur et de continuer à utiliser le «Kick-starter» afin de réduire le niveau d’essence contenu dans la cuve du carburateur. En effet, les mouvements de démarrage à pied vont compresser l’air dans la chambre de combustion en aspirant tout excédent de carburant.  Pour les motos à vitesse, il vaut mieux passer à la deuxième ou la troisième vitesse pour obtenir un effet d’aspiration plus efficace sans endommager la structure du moteur. En cas de besoin, il serait préférable de procéder à un réglage du ralenti via la grosse vis plate visible sur le côté supérieur du carburateur. Le but est d’éviter une suralimentation en essence bien que l’accélérateur ait été préalablement lâché. Si la moto ne démarre pas encore après un certain nombre de poussettes, il convient de vérifier le système d’allumage, car l’absence de courant pourrait être la source du problème. Pour ce faire, il faut veiller à ce que le faisceau d’allumages soit bien en place et que le condensateur et la bobine soient bien fonctionnels. L’une des techniques pour le savoir c’est de dévisser la bougie, la connecter avec le faisceau, l’appuyer plus fort sur la partie métallique de la moto et kicker le moteur pour voir si des étincelles se produisent à l’extrémité supérieure de la bougie. Si tel n’est pas le cas, un des éléments d’allumage doit être défaillant à cause de l’humidité par exemple.

Moteur noyé : quelles sont les causes possibles et comment reconnaître le problème ?

La vérification du niveau carburation est le seul moyen de tester si le moteur est noyé ou pas. Pour démarrer rapidement une moto, cette vérification est de mise. Généralement, elle se fait au niveau de la bougie. Autrement dit, le mélange est trop riche quand la bougie est encrassée et quand la couleur de son électrode est noire. Par contre, une bougie dont la couleur de l’électrode est blanche signifie que la carburation est trop faible. Il se pourrait également que la noyade du moteur soit due au blocage du système de fermeture du volet du starter, à l’encrassement du filtre air, ainsi qu’à la présence de résidus et de saletés dans la cuve ou au niveau du gicleur…bref, des facteurs de nature à engendrer des bouchages et d’empêcher la bonne circulation de l’essence. Si la bougie est humide et contient de l’essence, il faut la nettoyer en la brulant pendant quelques secondes. Enfin, dans le cas où la bougie contient une grande quantité d’huile moteur, il est fort possible que le segment du piston soit défectueux et que le problème de démarrage, voire la noyade, soit causé par une trop forte montée d’huile.